Énergies renouvelables et lutte contre la pollution

D’après une enquête publiée par l’Agence Internationale pour les énergies renouvelables, doubler la part d’énergies renouvelables dans le monde d’ici 2030 (c’est-à-dire passer de 18 à 36 % d’énergies renouvelables) serait plus rentable que d’investir dans la lutte contre la pollution.

eoliennes - energie renouvelable

Augmenter la part d’énergies renouvelables dans le mix énergétique mondial

Pour l’instant, l’Agence Internationale pour les énergies renouvelables (IRENA) estime que leur part dans le mix énergétique mondial ne s’élèvera qu’à 21 % en 2030.
Atteindre 36 % d’ici 2030 nécessiterait d’investir 770 milliards de dollars par an d’ici 2030. Mais, les économies réalisées pourraient représenter 15 fois cet investissement. En effet, augmenter la part d’énergies renouvelables limiterait les dépenses liées aux dispositifs de lutte contre la pollution et le changement climatique.

L’électricité sera de plus en plus verte

Cette enquête confirme que l’électricité sera incontestablement une énergie d’avenir. La production d’électricité renouvelable devrait encore s’intensifier dans les années à venir. Ainsi, la part d’électricité d’origine renouvelable sera de plus en plus importante dans le mix énergétique mondial. Enfin, l’Agence internationale des énergies renouvelables souligne qu’il faudra également s’intéresser aux systèmes de chauffage et de climatisation ainsi qu’aux transports pour accroître définitivement la part d’énergies renouvelables dans le monde.

Pour en savoir plus : http://www.irena.org/ (en)

Publié par : Aterno, le : 22/12/2016 à 11:54